Transformation Digitale

La transformation digitale est l'expression que nous utilisons pour décrire le besoin d'adapter les entreprises à l'ère du Numérique - une époque où nous sommes confrontés à des changements profonds dans la façon dont la technologie est gérée et utilisée.

1.

Qu'est-ce que la Transformation Digitale ?

Les experts signalent que l’arrivée de l’industrie 4.0 est une conséquence directe de l’inclusion numérique constante, de la prolifération des objets connectés et de la surabondance de données disponibles en ligne.

”Penser à la Transformation Digitale, c’est anticiper ce qui va arriver, avec la ferme intention d’utiliser la technologie pour faire prospérer votre entreprise. »

La Transformation Digitale est liée aux nouvelles habitudes et nouveaux intérêts du consommateur. Comme le parcours du client n’est pas linéaire, il est important de cartographier les mouvements dans le but d’agir de la bonne façon, au bon moment.

E-book: Qu’est-ce que la Transformation Digitale?

2.

L'impact de la transformation digitale dans la société

Toutes les transformations majeures des modèles de production ont été marquées par la recherche d’une plus grande efficacité, la réduction des coûts et l’innovation, entre autres points qui pourraient déboucher sur une croissance. Et ce ne sera pas différent avec la Transformation Digitale.

Comme dans toutes les autres phases, l’Industrie 4.0 apportera des changements sociaux et culturels qui iront au-delà de l’évolution technologique. La courbe d’apprentissage est longue jusqu’à ce que les entreprises puissent tirer pleinement parti du potentiel des technologies numériques et que les secteurs évoluent en fonction de leurs spécificités.

A l’ère de l’économie de l’attention, qui voit le consommateur subir un bombardement constant d’informations sur différents canaux et dispositifs, les entreprises se font concurrence pour attirer l’attention du client – et se mesurent aussi à ce large flux d’informations. Il devient plus difficile d’être pertinent. Mais le défi s’accompagne toujours d’opportunités. Et pour y faire face, la technologie devient le meilleur allié.

La Transformation Digitale sera marquée par la convergence des technologies numériques, physiques et biologiques, ce qui aura un impact sur plusieurs secteurs et profitera à la vie de millions de personnes. Il n’est donc pas exagéré de dire que l’époque dans laquelle nous vivons sera connue comme celle de la révolution de la communication et du savoir.

3.

Pourquoi est-ce important pour votre entreprise?

La discussion en ligne vs. hors ligne semble reléguée au passé, mais la vérité est que l’intégration de ces environnements demeure un défi pour de nombreuses entreprises, des petites entreprises familiales aux multinationales.

La résistance au changement s’explique en partie par le mythe selon lequel le processus de transformation numérique sera très coûteux et que seules les grandes entreprises auront accès aux changements en matière d’infrastructures.

Actuellement, peu d’entreprises n’utilisent pas la technologie, mais il reste toujours des investissements à faire dans ce domaine-là. Cependant, il n’est pas toujours vrai que les solutions les plus coûteuses sont les plus appropriées aux besoins de l’entreprise. Les solutions adéquates pour les clients et les partenaires sont généralement les plus efficaces et les plus durables.

La Quatrième Révolution s’appuie sur l’abondance des données disponibles en ligne et se déploie avec l’augmentation du nombre d’appareils connectés. Les technologies numériques émergentes, telles que l’Internet des objets, le Big Data, la Blockchain et l’intelligence artificielle, par exemple, offrent un univers de possibilités et d’opportunités commerciales encore plus grandes dans un court laps de temps. Investir dans l’étude d’au moins certaines d’entre elles sera nécessaire pour s’assurer une part du marché à l’avenir.

L’utilisation du cloud computing joue également un rôle important : c’est de là que proviennent les outils de création de nouveaux services et c’est de là que sont stockées les données sur lesquelles ils vont être basés.

Abonnez-vous pour recevoir nos mises à jour

Remplissez le formulaire pour recevoir notre contenu le plus frais

4.

À quoi sert la Transformation Digitale?

La Transformation Digitale implique une révolution complète dans la façon de travailler et dans la manière dont une entreprise met ses produits à la disposition de ses clients. Cependant, il peut s’agir d’un processus très douloureux pour les entreprises qui ont jusqu’alors séparé les stratégies commerciales des actions numériques.

Actuellement, il ne suffit pas d’améliorer la stratégie commerciale avec les réseaux sociaux, les services clients numériques et les applications pour être performant dans le monde réel. Chez les grandes licornes qui sont déjà nées numériques, on observe une relation perceptible entre le succès et une stratégie d’affaires conçue, dès le départ, pour le numérique.

La disruption numérique consiste à conduire l’entreprise dans un voyage continu de numérisation, en se basant sur les relations entre le consommateur et les nouvelles technologies. Et par numérique on entend l’élimination de la différence entre le physique et le numérique. La stratégie doit être unique, intégrée et liée aux tendances actuelles.

Les deux plus grands défis pour les entreprises dans le processus de Transformation Digitale sont la refonte de l’entreprise pour le digital et la numérisation des processus internes.

5.

Les Étapes de la Transformation Digitale

Digitisation
Les lecteurs peu méfiants peuvent croire pour un instant qu'il y a eu une faute de frappe, mais le terme Digitisation est né en 2015 pour désigner un processus de transformation profonde d'une entreprise vers le numérique, qui modifie son modèle économique et le flux des valeurs. La Digitisation implique un profond changement structurel et stratégique de l'entreprise, comme l'abandon d'une infrastructure physique pour agir sur une plate-forme en ligne. Le terme englobe également tout le processus d'intégration de chaînes de valeur de produits ou de services en temps réel au moyen de plates-formes numériques et, en résumé, peut être considéré comme l'utilisation maximale du potentiel technologique disponible, d'une manière intégrée.
Digitalisation
La Digitalisation, ou numérisation, est la transformation de tout type de représentation physique en numérique. Il s'agit habituellement d'une sorte d'outil de saisie qui sert à réduire la bureaucratie des opérations et à optimiser les processus. Première étape du processus de transition, elle n'exige pas la nécessité d'éliminer complètement l'objet physique. Quand on dit qu'un processus d'affaires a été numérisé, cela signifie qu'il est passé d'un état 100% papier à un modèle où la documentation est stockée et traitée de manière numérique.
Transformation Digitale
C'est la convergence de la stratégie numérique dans son ensemble, englobant les domaines opérationnel, stratégique et managérial. L'entreprise se trouve au stade de l'innovation adaptative et la pensée numérique imprègne toutes les décisions de l'entreprise. Dans le secteur opérationnel, on remarque l'utilisation et l'intégration des outils technologiques numériques, la transformation des processus, la numérisation des documents, le passage au traitement des données sur le cloud, ainsi que l'optimisation des processus en général. Dans le secteur stratégique, il y a un changement profond dans la façon de travailler. On se concentre davantage sur les besoins du consommateur pour prendre des décisions plus audacieuses et créer des solutions de valeur. Et dans l'aspect managérial, on résume l'évolution du modèle économique de l'entreprise, qui saisit les opportunités d'affaires créées par l'adaptation au numérique.
6.

Éléments moteurs de la Transformation Digitale

Cloud Computing

Le cloud computing est la redistribution d’un large éventail de services informatiques en ligne, tels que la fourniture de réseaux, de stockage et de bases de données, de logiciels et de serveurs. Parmi les avantages du cloud computing, mentionnons l’accès plus rapide et plus souple aux outils d’innovation collaborative et la création d’économies d’échelle.

Son modèle économique le plus répandu est le Software as a Service (SaaS), qui consiste en la distribution de logiciels en ligne par abonnement. Les géants de l’industrie des technologies de l’information ont des datacenters constitués d’immenses installations réparties dans le monde entier pour héberger les fichiers des entreprises en toute sécurité, pour éviter la perte de données et les interruptions de service.

Big Data

Selon les experts en technologie, les données sont le nouveau pétrole. Toute navigation sur le Web laisse des traces et, dans un monde connecté comme jamais, on trouve un large éventail de possibilités pour la collecte, l’interprétation et l’utilisation de ces informations dans le but de prendre des décisions stratégiques.

Le Big Data fait référence à ces données qui croissent de manière exponentielle et non structurée en ligne et sont guidées par trois facteurs : le volume, la variété et la vitesse des données. Mais au-delà de la collecte des données, le facteur déterminant pour les transformer en quelque chose de valeur est l’analyse judicieuse de cette masse de nombres pour les transformer en information.

Le croisement de différentes découvertes sur l’utilisateur, telles que le partage d’informations sur différentes plateformes, la géolocalisation, entre autres, permet de comprendre les facteurs comportementaux, les motivations et les attentes. On peut ainsi  mieux orienter les décisions dans son entreprise et en améliorer les effets.

En structurant la collecte de données, le Big Data devient un outil puissant pour créer des insights pour une entreprise, anticiper les besoins des clients et innover en se basant sur des décisions plus audacieuses, générant ainsi des résultats commerciaux plus efficaces.

Internet des objets

L’Internet des objets (IdO) est un réseau d’objets physiques contenant des composants électroniques, tels que des capteurs et des logiciels, capables de collecter et d’échanger des données entre eux et avec l’utilisateur. L’IdO est une révolution technologique qui vise à connecter les objets utilisés au quotidien à Internet. Les solutions améliorent et dynamisent l’expérience quotidienne, améliorant l’efficacité des actions quotidiennes.

« D’ici à 2020, on estime que plus de 30 milliards d’appareils seront connecté à l’Internet des Objets. »

Chaque « objet » est identifiable grâce à son système informatique mais peut fonctionner dans la structure actuelle de l’internet. Ce réseau d’objets intelligents ouvre la voie à un nouvel horizon de produits et de services capables de changer les marchés et les économies à l’échelle mondiale – puisqu’ils sont déjà présents dans notre vie quotidienne.

Les applications sont aussi vastes et variées que leur puissance est disruptive : implants pour moniteurs cardiaques, transpondeurs pour animaux d’élevage, contrôle de stock et de production par RFID, automobiles avec capteurs intégrés, automatisation résidentielle, sécurité, entre autres solutions.

Non seulement intelligents, ces objets peuvent aussi être autonomes, agir selon des contextes et des sémantiques spécifiques, accélérer la productivité et surmonter les déficiences des infrastructures pour promouvoir l’innovation.

Téléchargez notre e-book: Internet des Objets – Le Design Thinking et la passerelle entre le monde physique et le monde de l’information

Blockchain

La Blockchain est un mécanisme totalement décentralisé d’enregistrement de l’information, créé pendant le boom des fintechs pour valider les transactions financières cryptographiées, au moyen d’une monnaie virtuelle telle que le Bitcoin. Cette technologie garantit la sécurité puisqu’elle repose sur des systèmes distribués plutôt que monolithiques pour valider les opérations numériques.

Ce système est basé sur une architecture de réseaux informatiques appelée Peer-to-Peer (P2P), créée pour fonctionner à la fois comme client et comme serveur, et permet le partage des données sans avoir besoin d’un serveur central. La technologie a vu le jour initialement pour faciliter l’échange de musique en ligne, mais elle a atteint une nouvelle dimension lorsqu’elle a servi de base à la création de la cryptomonnaie.

Comme tout autre système monétaire, les transactions virtuelles ont également besoin d’un enregistrement pour offrir des garanties à l’entreprise. C’est à ce moment que la Blockchain entre en jeu. Elle peut être comprise comme un ensemble de règles qui font fonctionner la monnaie.

Dans ce contexte, pour valider une opération, la Blockchain transmet des informations au plus grand nombre d’ordinateurs possible. Lorsqu’un ordinateur accumule plusieurs enregistrements sur des transactions ouvertes, il les rassemble en un seul bloc et crée une notation mathématique très difficile basée sur les valeurs du bloc de transactions.

Lorsqu’un ordinateur résout le problème, le bloc de transaction est considéré comme valide et est distribué aux autres ordinateurs du réseau. La complexité du code mathématique fait qu’il est peu probable que deux ordinateurs créent un bloc de transactions valide avant qu’il ne soit distribué partout sur Internet. Comme le suggère le nom Blockchain, ces blocs sont liés entre eux, en créant un nouveau, toujours en référence à un bloc précédent, déjà validé. Ainsi, les blocs récents sont théoriquement plus vulnérables, mais les blocs plus anciens deviennent de plus en plus sûrs avec la création de nouveaux blocs.

Intelligence Artificielle

L’intelligence artificielle est une application informatique qui cherche, par le biais de la technologie, à créer des mécanismes et des systèmes qui reproduisent les facultés humaines de penser, de résoudre des problèmes et d’apprendre.

D’un point de vue pratique, l’intelligence artificielle est basée sur la capacité d’un logiciel à effectuer des tâches et des services humains en même temps qu’il apprend des situations et ajuste son fonctionnement. Pour que cela soit possible, le développement d’un domaine technologique appelé Apprentissage machine est nécessaire. Il s’agit d’une méthode d’analyse des données et des modèles qui automatise la construction de modèles plus sophistiqués. De cette façon, toutes les données générées par la technologie sont automatiquement utilisées pour améliorer le système, en cherchant à minimiser le besoin d’intervention humaine.

De plus en plus diffusée, l’IA est aujourd’hui disponible dans les téléphones, les voitures, les maisons, les banques, les restaurants, les centres d’appels ou les services clients. L’une des applications les plus populaires ? Les chatbots, des programmes qui simulent le comportement humain dans les conversations en ligne. En programmant des attitudes et des phrases, à chaque interaction, le chat affine son système et crée des conversations humaines.

Outre les chats, certaines applications d’IA, telles que les voitures autonomes, les chaînes de production, la logistique des transports et la planification agricole, sont déjà une réalité et ont un impact important dans l’économie mondiale. La tendance est à une plus grande complexité de ces programmes et à l’optimisation de leur traitement, de sorte qu’une IA peut être insérée dans un grand nombre de services.

7.

Agents de la Transformation Digitale

La Transformation Digitale est une voie à sens unique – tôt ou tard, toutes les entreprises s’engageront dans cette voie. Le passage au numérique est bénéfique pour les entreprises qui acquièrent des modèle économique plus adaptables et se forgent un ADN de l’innovation, ainsi que pour les clients, qui peuvent profiter du potentiel que la technologie a à offrir d’une manière intégrée.

Trois agents de la transformation digitale jouent un rôle moteur dans ce processus : la technologie, le parcours non-linéaire et les nouveaux modèles économiques.

La Technologie

Le premier moteur de la Transformation Digitale est, bien sûr, la technologie : c’est la force capable de faire changer rapidement le comportement du consommateur. Les exemples de technologies et d’appareils numériques vont des bitcoins et des Blockchains à la réalité virtuelle, en passant par le paiement et les objets sans contact et les capteurs qui fonctionnent grâce à l’IA.

Dans une grande entreprise, ce processus d’adoption de la technologie est plus lent que dans le monde des consommateurs, car il y a des facteurs inhibiteurs à la transformation, comme le manque de connaissances et l’héritage technologique et culturel que la solution peut apporter. On a l’impression qu’il y a un grand risque à changer le modèle économique d’une grande entreprise, même en utilisant des technologies novatrices.

Dans ce contexte, le secteur informatique des entreprises apparaît comme un grand allié, assumant un nouveau rôle. Cette réaffectation fait en sorte que les actions du professionnel de l’informatique ne sont plus opérationnelles, mais deviennent stratégiques, acquérant la responsabilité de repenser les processus structurels.

Parmi les avantages, mentionnons l’augmentation de l’efficacité et de la rapidité de la transformation, l’élimination des erreurs, la réduction des coûts d’exploitation et, par conséquent, la diminution des risques. De cette façon, les connaissances informatiques sont alliées à une gestion plus efficace et plus moderne des business models eux-mêmes.

Téléchargez notre livre blanc: Réalité virtuelle et expérience du consommateur dans le commerce de détail

Le parcours non-linéaire

L’aspect non-linéaire du parcours de l’utilisateur représente un changement crucial, car il est plus complexe et crée des défis et des opportunités commerciales. Dans le passé, il était plus simple de déterminer le cheminement du client jusqu’à l’achat. Aujourd’hui, il y a des interactions sur plusieurs canaux avant de décider d’acheter.

Dans un scénario où le nouveau consommateur est surinformé et influencé par un certain nombre d’interlocuteurs, la portée de l’entonnoir de vente est modifiée et la fonctionnalité des actions qui en découlent doit être revue.

Les nouveaux Business Models

Dans le contexte de la Transformation Digitale, il ne suffit pas d’être mobile en premier. La règle maintenant est d’être numérique en premier. Le marché exige une bonne planification des performances sur n’importe quel type d’écran, car l’utilisateur a un comportement multi-canal. Par conséquent, être numérique d’abord implique non seulement de donner la priorité aux stratégies numériques au détriment des stratégies hors ligne, mais aussi de réinventer l’entreprise en fonction des opportunités offertes par l’environnement en ligne.

Pour libérer tout le potentiel des innovations technologiques de l’entreprise, il est essentiel de créer une nouvelle culture d’entreprise, plus numérique et plus flexible, pour anticiper les tendances du marché. Dans cette nouvelle étape, les travailleurs doivent avoir un profil collaboratif, d’échange d’idées avec d’autres domaines, ainsi qu’une empathie pour le travail des autres.

8.

Les 3 Fronts de la Transformation Digitale

Chez MJV, on considère que le processus de transformation digitale peut être encore plus fluide et efficace lorsqu’il est associé au Design Thinking.

La Design Thinking, à travers ses techniques d’investigation, peut permettre de fournir la compréhension nécessaire des clients, l’Agile peut diminuer l’impact de la transition au sein des équipes, en éliminant les coûts et en maintenant une productivité élevée, et l’Open Innovation permet de créer un écosystème d’innovation qui systématiquement….

Les 3 fronts de la Transformation Digitale abordés par MJV sont :

Etat d'esprit digital
Au cours de cette étape, il s'agit de redessiner et de recadrer les processus et les habitudes, en mettant l'accent sur le numérique. Cela comprend la mise en place d'un espace de travail Agile, le développement des capacités digitales au sein des équipes et le développement d'une culture numérique dans le secteur/entreprise.
Données consommateur
C'est le moment d'utiliser les données pour soutenir la stratégie. Cela implique la création de tableaux de bord pour faciliter la prise de décision, l'analyse et l'approche qualitative des données, qu'elles proviennent des consommateurs, des clients ou des ventes, ainsi que la création de personnages orientés données pour développer les produits et améliorer le processus.
Disruption du business
C'est l'étape du prototypage continu avec les consommateurs, les clients et la force de vente. Elle permet la validation rapide de nouveaux produits et concepts, la structuration de scénarios stratégiques de rupture spécifiques à l'industrie du client et la création et la gestion d'un espace physique et d'un écosystème de start-ups et partenaires commerciaux.
9.

Étapes de l'adhésion à la stratégie numérique

Il y a des étapes dans l’adhésion à la stratégie numérique qui nous disent à quel point les entreprises sont prédisposées à la transformation, et quelle est leur acceptation de la réalité numérique et de la courbe d’apprentissage jusqu’à ce qu’une innovation soit réalisée. Ces étapes peuvent être divisés en 4 catégories:

Non-existant ou peu disséminé
C'est l'étape la plus rudimentaire. On peut trouver ou non un état d'esprit numérique, mais en général, il y a des mouvements de résistance à la transformation. Dont une perception que la numérisation des processus, des modèles économiques et des relations avec les clients entraînerait une perte de contrôle et d'impersonnalité. Dans certains, cas, l'entreprise fonctionne sur la base d'un héritage familier et le processus n'y existe tout simplement pas.
Présent mais non-formalisé
A ce stade, il y a une prise de conscience de l'importance de la numérisation, notamment en raison des pressions de la concurrence. Les expérimentations ont lieu dans des cas spécifiques, mais les actions ne sont pas suffisantes pour générer un impact significatif dans l'entreprise. Il n'y a pas d'engagement institutionnel à l'égard de la transformation digitale.
Fonctionnement au niveau stratégique
Stade de l'adhésion. La collaboration et les outils numériques pénètrent les processus clés de l'entreprise. Le digital est la base de nouveaux modèles économiques et des fonds sont dédiés à l'investissement continu dans le processus de transformation.
Innovation adaptative
La pensée numérique est présente dans toutes les sphères et tous les secteurs de l'entreprise, créant un nouvel écosystème qui transforme et améliore continuellement l'entreprise. On a conscience que les organisations qui durent sont celles qui se recréent constamment.
10.

L'impact de la Transformation Digitale dans les secteurs économiques

À l’ère du numérique, une entreprise prospère est celle qui redécouvre constamment la valeur que ses clients attribuent à ses produits ou services. Il est nécessaire d’établir une synergie avec le client, d’investir dans la recherche et les processus de changement, ces derniers devenant une pratique courante du marché.

La technologie joue un rôle de catalyseur important dans le changement de comportement au sein des entreprises, tant en interne qu’à l’externe. Cependant, cette métamorphose ne consiste pas seulement à insérer de nouvelles technologies dans l’entreprise, mais se traduit aussi par une modification complète de la structure organisationnelle et de la culture, dans le but de répandre et de promouvoir l’innovation.

Le comportement du consommateur a changé. La diffusion et l’accès à l’Internet ont influencé les consommateurs, désormais habitués à obtenir des réponses immédiates. Et l’hyper-connectivité des utilisateurs crée des parcours d’achat de plus en plus imprévisibles.

Le client hyper-connecté demande des produits et des services plus adaptés à ses besoins, puisque ses habitudes sont maintenant différentes. Les nouveaux consommateurs ne séjournent plus dans des hôtels comme avant, ne se déplacent plus dans la ville de la même manière, n’écoutent plus de musique et ne regardent plus de films de la même manière.

Dans ce contexte, la relation entre les marques et les utilisateurs prend une nouvelle dimension. Les interactions entre les utilisateurs et les marques deviennent plus rapides et plus récurrentes, ce qui augmente considérablement le volume d’information généré. Pour maîtriser cette nouvelle phase, les entreprises doivent considérer la technologie comme un outil qui génère des opportunités d’affaires pour faciliter la relation avec l’utilisateur et assurer des résultats plus affirmés.

Pour beaucoup, c’est un sujet pour les années à venir. Cela le sera. Mais l’ère de la transformation digitale a déjà commencé et plusieurs secteurs sont déjà conscients des nouvelles opportunités d’affaires qui émergent.

Santé

Le débat sur les progrès technologiques dans le domaine de la santé s’est considérablement intensifié parmi les chercheurs et les professionnels. Quand on parle d’innovation technologique dans le domaine de la santé, on parle de réduire les coûts d’exploitation et d’améliorer la productivité pour créer un impact positif sur l’expérience du patient.

L’avenir de la santé passe par la individualisation du traitement. Au cours des dernières années, les hôpitaux ont investi de plus en plus dans les technologies qui contribuent à la personnalisation du diagnostic, ainsi qu’à l’efficacité des procédures médicales, telles que la télémédecine, la neuro-médecine, les appareils portables, les diagrammes électroniques, le Big Data, etc.

À l’heure actuelle, les services de santé ont déjà recours à des consultations virtuelles pour les situations où il n’y a pas d’expert disponible. Grâce à la Télémédecine, par exemple, les résidents des régions éloignées peuvent recevoir des soins médicaux. Avec l’utilisation d’appareils portables, il est possible de surveiller sa propre santé, entre autres avantages.

Le domaine de la santé se transforme rapidement, et l’évolution constante des solutions est le moteur du développement du secteur. Par conséquent, la transformation digitale dans le secteur de la santé fait en sorte que les gens peuvent vivre plus longtemps et avec une meilleure qualité de vie.

Téléchargez le livre électronique: Tendances hospitalières – Nouvelles en technologie et expérience du patient

Assurance

Plus connecté, mieux informé et plus engagé que jamais, le secteur de l’assurance est conscient des changements qui se produisent dans le comportement des consommateurs. Pour rester à jour sur le marché concurrentiel, les entreprises utilisent la transformation digitale pour redessiner leurs stratégies.

Le nouveau consommateur a de grandes attentes à l’égard des produits proposés par les compagnies d’assurance, exigeant une combinaison de rapidité, de transparence, de commodité et de sécurité. Ces caractéristiques sont importantes pour le développement d’offres innovantes, qui utilisent des technologies telles que l’Internet des objets et l’Intelligence artificielle.

En assurance habitation, les smartphones reliés à des capteurs installés dans les habitations permettent à l’utilisateur de contrôler les alarmes et de surveiller leur domicile. Dans le domaine de l’assurance-vie, les montres intelligentes et les capteurs biométriques peuvent surveiller des données telles que la fréquence cardiaque, la tension artérielle, entre autres signes vitaux de l’utilisateur, fournissant des données constantes qui favorisent une amélioration des habitudes saines.

Les assurances auto sont également prises en compte. Les compagnies d’assurance utilisent la télémétrie pour surveiller le comportement des utilisateurs des véhicules, enregistrer leurs actions et compiler les vidéos pour identifier des normes et faire le suivi des profils de conducteurs.

Qualité de vie

Les applications technologiques permettent aux individus d’accéder librement à un océan d’information partout dans le monde. Cette nouvelle réalité est directement liée à la Transformation Digitale, grâce à laquelle il a été possible de placer dans des appareils des services qui étaient auparavant associés à des lieux physiques qui exigeaient des déplacements.

Les visites constantes chez le médecin, par exemple, ont été partiellement remplacées par des applications. Les diabétiques qui peuvent tester leurs quantités d’insuline, les athlètes qui suivent leur entraînement et leur régime alimentaire, les résultats d’examens qui sont envoyés par courriel et la planification des examens sont quelques-unes des activités qui, auparavant, demandaient du temps et des efforts et sont maintenant disponibles sur un écran mobile.

Les villes dites « intelligentes » influencent aussi directement la qualité de vie des citoyens. Grâce aux nouvelles technologies, les situations d’urgence peuvent être résolues plus rapidement, les émissions de gaz polluants sont de plus en plus réduites, les temps de déplacement sont écourtés, et de nouvelles méthodes sont développées pour combattre la violence et les vols.

Des formes plus sophistiquées de surveillance et d’analyse, s’appuyant sur les grandes quantités de données générées par les technologies, optimisent les pratiques en matière de santé, de sécurité, de transport, entre autres, garantissant que la transformation numérique joue un rôle clé pour améliorer la qualité de vie des citoyens.

Automatisation résidentielle

Le marché des maisons intelligentes prend de l’expansion et facilite la vie des consommateurs de technologie dans le monde entier. De plus en plus dépendantes de l’Intelligence Artificielle et de l’Internet des Objets, les solutions technologiques pour l’automatisation résidentielle se concentrent sur l’aspect pratique, la sécurité et le confort pour le résident.

Parmi les tendances phares du secteur, les plus excitantes sont les caméras intelligentes à haute résolution, avec lesquelles il sera possible d’identifier des objets, des personnes et des mouvements afin de programmer des actions spécifiques, de mettre en œuvre une fois pour toutes la reconnaissance faciale, d’allumer et d’éteindre automatiquement les lumières et de sécuriser les lieux.

L’intégration adéquate de l’audio, de la vidéo, de l’éclairage et de la climatisation rend également possible les Multi-pièces, avec des systèmes audio multizones qui assurent une immersion et un confort comme jamais auparavant. Le tout relié à un seul Wi-Fi, pouvant être contrôlé à distance ou, souvent, par reconnaissance vocale.

Transport

Le secteur des transports est profondément touché par la transformation digitale, tant du côté du transport des personnes que de celui des marchandises.

En planifiant de meilleurs itinéraires, en estimant correctement la taille des camions pour le fret et en suivant les flottes au moyen du GPS, le transport des marchandises est constamment optimisé pour générer des résultats toujours meilleurs. En outre, les véhicules disposent désormais d’outils qui permettent de prévoir les problèmes et les pannes, de détecter si le conducteur conduit correctement et de parcourir les distances dans les délais prévus.

Le transport personnel, d’autre part, subit également de profondes transformations. Si les transports urbains privés sont devenus populaires en raison des applications qui permettent des prix plus abordables, pour les véhicules personnels, plusieurs technologies émergent également qui assurent des expériences meilleures et plus sûres. Dans un proche avenir, les véhicules seront équipés de dispositifs d’intelligence artificielle qui apprendront et s’adapteront à la routine du conducteur, capables, par exemple, de jouer leur station radio préférée ou de suggérer le meilleur itinéraire pour se rendre au travail.

En outre, les moteurs électriques, les panneaux solaires et les batteries sans fil sont de plus en plus courants, ce qui réduit progressivement les dommages causés à l’environnement ainsi que les coûts de production et d’entretien des automobiles.

Enseignement

La transformation digitale procure des avantages à tous ceux qui participent au parcours éducatif. Les principales tendances dans ce secteur visent à offrir de l’autonomie à l’étudiant, à alléger les charges qui pèsent sur les autres secteurs de l’établissement et à utiliser le Big Data pour des approches pédagogiques plus personnalisées et efficaces.

Récemment, MJV a réalisé un projet avec un établissement d’enseignement supérieur. Avec la création d’une application de jeu en libre-service, il a été possible de diminuer les files d’attente dans les bureaux administratifs, le nombre de plaintes et d’aider au parcours de l’étudiant. Nous avons notamment créé son planning, ajourné des études, suivi les inscriptions, envoyé des rappels pour les examens, émis des documents, etc. L’application met également à disposition du matériel d’étude et récompense les étudiants les plus engagés.

La transformation numérique permet également de développer l’apprentissage à distance. Dans ce type d’enseignement, l’enseignant et les élèves n’ont pas besoin d’être physiquement dans le même espace, et les cours ont lieu virtuellement, ce qui permet d’économiser temps et argent et de faciliter la vie des personnes impliquées. En plus d’être pratique, l’apprentissage à distance permet aussi d’atteindre des lieux plus isolés, loin des grandes villes, ce qui intègre les étudiants autrefois exclus des centres d’apprentissage.

D’autre part, l’utilisation du Big Data apporte des bénéfices directs à l’apprentissage d’un élève, car elle permet de comprendre quelles approches offrent de meilleurs résultats aux différents types d’élèves, en identifiant les problématiques de distraction ou de manque de motivation et en créant des matériels plus adaptés.

Textile et chaussures

La technologie a atteint le marché des vêtements et des accessoires, apportant de nouvelles utilisations et collectant des informations importantes sur le bien-être et la santé. Les chemises intelligentes, par exemple, possèdent des capteurs capables de détecter la fréquence cardiaque, les schémas respiratoires, la localisation via GPS, parmi plusieurs autres données pouvant être partagées et analysées à partir d’un téléphone mobile.

En plus de cela, les smartwatche collectent déjà des informations telles que le nombre de pas, la fréquence cardiaque et la qualité du sommeil, et peuvent également déclencher des alarmes en fonction des paramètres choisis. C’est le cas pour de nombreux diabétiques ou de personnes sous traitement médical continu qui règlent leur montre pour les alerter du bon moment pour prendre leurs médicaments.

Des fonctionnalités similaires existent chez plusieurs autres produits sur le marché, dont des sacs à dos électroniques équipés d’un chargeur de téléphone USB, des pyjamas avec capteurs pour étudier la qualité du sommeil des adultes et des enfants, et des chaussures de tennis chauffantes pour éviter les problèmes par temps de pluie.

Agriculture

Du simple outil de contrôle de la récolte aux systèmes de suivi complexes, l’agroalimentaire est l’un des secteurs qui bénéficie le plus de la transformation digitale.

La production agricole, par exemple, est plus protégée et précise lorsqu’elle est supervisée par des capteurs, qu’ils soient au sol, connectés via l’internet des objets ou aériens, au moyen de drones. L’Internet des objets réduit également les coûts et augmente l’efficacité en permettant l’insertion de capteurs sur les tracteurs, les engrais et les machines, en effectuant des tâches telles que la fertilisation, l’ensemencement et la récolte. Des indicateurs tels que le sol, le pH et les conditions météorologiques sont analysés de manière plus précise, garantissant de meilleures récoltes.

La gestion des champs profite également de ces technologies qui aident les agriculteurs à prendre des décisions: le GPS qui permet le suivi des flottes, la cartographie de la chaleur, le contrôle phytosanitaire ainsi que les utilisations pour la gestion d’équipes et de productions durables donnent parfois de meilleurs résultats.