Gamification

La Gamification (ou ludification) est l'utilisation de mécanismes de jeu dans différents contextes pour augmenter la participation et générer l'engagement de la part d'utilisateurs potentiels.

1.

Qu'est-ce que la Gamification?

La Gamification est l’utilisation de mécanismes de jeu pour résoudre des problèmes pratiques ou favoriser l’engagement d’un public spécifique, dans des scénarios de jeu sans rapport avec l’industrie du divertissement. Les jeux représentent une vision moderne de l’application des nouvelles technologies et méthodologies à un environnement d’entreprise, visant à soutenir le développement des objectifs commerciaux.

Plusieurs jeux incluent, dans leur mécanique, des éléments tels que des points, des récompenses, des classement, des règles et d’autres types d’incitations qui rendent la dynamique du jeu captivante. De cette façon, la méthodologie repose sur la prédisposition naturelle des êtres humains à interagir plus profondément avec les activités encadrées par le jeu.

Ainsi, l’utilisation de jeux dans le cadre de l’entreprise introduit une composante sociale dans les opérations demandant un niveau d’engagement plus élevé et plus significatif. À l’heure actuelle, divers domaines de connaissances ont bénéficié des avantages de la mise en œuvre de pratiques gamifiées. Parmi les plus grands adeptes de la gamification figurent des domaines tels que la santé, l’éducation, les politiques publiques et le sport.

Abonnez-vous pour recevoir nos mises à jour

Remplissez le formulaire pour recevoir notre contenu le plus frais

2.

Gamification: pourquoi est-ce important pour votre entreprise?

Avant l’ère de la Transformation Digitale, la structure opérationnelle des entreprises était encore la même qu’au 19ème siècle. Elle était basée sur des hiérarchies verticales, de la documentation bureaucratique et sur la spécialisation du travail pour atteindre le summum de l’efficacité dans les résultats. Ce modèle exige des rôles et des responsabilités bien définis, des processus précis et une gestion basée sur le contrôle.

Ces méthodes traditionnelles ont apporté de la sécurité et de bons résultats. Toutefois, les fluctuations intenses et constantes des marchés volatils ont modifié l’organisation des entreprises. De nos jours, les entreprises doivent non seulement être capables de changer, mais aussi de s’adapter rapidement pour répondre aux exigences du marché.  

Ces changements radicaux dans les modèles économiques des entreprises ont un impact direct sur les employés et leur productivité. Et pour réduire les répercussions sur les gens – qui sont les moteurs du changement – la gamification peut être un grand allié.

L’évolution et la sophistication des méthodes technologiques et des stratégies d’affaires ont permis d’organiser le travail différemment – à travers un aspect social. Aujourd’hui, l’adoption de techniques innovantes s’avère efficace pour attirer l’attention et susciter l’engagement des équipes. Et le jeu est la plate-forme qui s’avère être le meilleur instrument dans ce nouvel environnement.

Téléchargez notre livre sur la gamification et comprenez tout sur le sujet

3.

Pourquoi investir dans la Gamification?

Les expériences de mise en œuvre de la Gamification dans plusieurs contextes d’affaires contribuent à l’idée que la concurrence est une activité intrinsèque du comportement humain. Dans un jeu, lorsque les règles et les objectifs sont clairs, le résultat observé est presque toujours celui des acteurs engagés dans la recherche de solutions innovantes aux défis.

Apparemment, nous ne jouons pas parce que nous le voulons, mais parce que nous en avons besoin. Et ce même comportement, reproduit dans le cadre de l’entreprise, a la capacité de révolutionner notre mode de pensée et notre exercice d’une activité professionnelle.

L’une des principales utilisations du jeu dans un contexte professionnel est la fidélisation de la clientèle, en utilisant une plate-forme dont les mécanismes de jeu offrent des récompenses, des cadeaux ou des devises virtuelles pour chaque but atteint. Il en résulte que le client est constamment stimulé à interagir avec cet environnement.

4.

Comment la Gamification fonctionne-t-elle dans les entreprises?

La Gamification, par sa capacité à communiquer des objectifs et à donner un feed-back en temps réel, est un excellent outil pour augmenter la perception de la capacité des professionnels. Il est largement utilisé dans le contexte de la gestion du changement et permet une modification structurelle plus souple, ce qui rend les défis de la transition, ainsi que les tâches quotidiennes, plus simples et amusantes.

Il est important de souligner que la Gamification n’est pas seulement un jeu. Alors que les jeux ne sont utilisés que pour le plaisir, la Gamification utilise des techniques spécifiques pour une meilleure compréhension des processus opérationnels internes, permettant de nouvelles connaissances, une augmentation des performances individuelles et collectives.

La Gamification n’est pas seulement représentée par un classement. Elle implique quelque chose de beaucoup plus vaste et conceptuel : la réflexion. La mécanique du jeu encourage les collaborateurs à rechercher la connaissance qui améliore leurs compétences techniques et les aide à atteindre leur objectifs et à gagner des compétitions établies comme finalités.

Changements culturels

Aujourd’hui, les entreprises sont guidées par la relation symbiotique entre les oscillations constantes du marché et le besoin d’adaptation qui en résulte pour les surmonter.

Le côté le plus visible de cette bataille est la compréhension de la culture organisationnelle. On peut affirmer que les processus structurés dans le temps finissent par être confondus avec l’histoire de l’entreprise et qu’ils reflètent les habitudes des personnes qui y ont travaillé. Il est donc naturel de trouver une résistance occasionnelle au changement chaque fois que la volatilité du marché exige de nouvelles orientations.

Pour rester rentables et surmonter les erreurs les plus courantes, les entreprises doivent souvent remettre en question des paradigmes qui sont essentiels à leur bon fonctionnement. Ces paradigmes ont le pouvoir de redéfinir non seulement le rythme des opérations quotidiennes, mais aussi les orientations à suivre dans les années à venir.

Compte tenu d’un scénario hautement compétitif, issu de la sensibilisation accrue des consommateurs à leurs désirs, il devient inimaginable de soutenir une stratégie d’entreprise qui ne s’inscrit pas dans la recherche constante de l’innovation. C’est dans ce contexte que la Gamification entre en jeu.

Planification/communication stratégique

Chaque jour, d’anciens géants du marché voient évoluer dans leurs rangs des collaborateurs appartenant à la génération Y (personnes nées entre les années 80 et 90). Il semble alors évident qu’il est de plus en plus nécessaire de changer la gouvernance au sein des entreprises – ou du moins d’envisager la possibilité d’un tel changement.

Dans le contexte, l’inclusion de la Gamification et de ses mécanismes de jeu dans les relations professionnelles apparaît comme un moyen efficace de créer un engagement, de stimuler la coopération entre les employés et d’atténuer les inconforts éventuels.

Formation/sensibilisation

Selon les informations publiées par le Gartner Group, 70% des plus grandes entreprises du monde utilisent la Gamification pour développer leurs compétences. En chiffres généraux, l’investissement actuel des entreprises dans la méthodologie est de près de 6 milliards de reais brésiliens. La méthodologie encourage les changements comportementaux individuels et organisationnels au moyen de jeux (jeux de société, applications et réalité augmentée).

Dans ce scénario, l’adoption de ce qu’on appelle les Serious Games est devenue de plus en plus répandue dans les entreprises, comme une alternative à la formation par d’autres entreprises.

Les Serious Games sont des jeux électroniques dont l’objectif principal est de former les employés – qu’ils soient vendeurs en magasin ou médecins – à travers un environnement virtuel. L’intention est que l’écosystème numérique simule, de manière ludique, une activité réelle.

Certains peuvent penser que c’est une plaisanterie. Cependant, la recherche indique que les collaborateurs qui ont suivi une formation avec des éléments ludiques retiennent 20% de connaissances en plus. En plus de cela, l’aspect ludique fait que les professionnels préfèrent apprendre par le biais du jeu.

Augmenter la productivité

Bon nombre des tâches effectuées quotidiennement dans les entreprises reflètent les usages acquis par leurs employés au fil des ans et les routines procédurales deviennent des habitudes. Cependant, dans un scénario de changement constant, maintenir la mobilisation et la motivation des collaborateurs est essentiel pour préserver la productivité.

L’implémentation de la Gamification dans les entreprises est également un atout pour augmenter la productivité des équipes. A travers les mécanismes du jeu, les tâches ennuyeuses, souvent indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, acquièrent une nouvelle dynamique, plus ludique et fluide.

La mobilisation des équipes est directement liée à l’augmentation de la productivité et des revenus. Selon Gartner, les entreprises qui mettent en œuvre la gamification affichent une amélioration moyenne de 20% de la motivation des employés dans les processus de production, ainsi qu’une croissance des revenus pouvant atteindre 250% par rapport aux concurrents qui ne mettent pas encore en œuvre cette stratégie.

Créer de l'engagement

La mobilisation des collaborateurs est le genre de défi auquel le PDG de toute entreprise doit faire face, généralement au moment de l’expansion de son activité. Proposer des formations, améliorer la gestion des processus, concentrer les efforts pour retenir les talents et perfectionner les programmes de développement du leadership sont autant d’activités qui méritent l’attention des cadres. Le marché étant en constante évolution et absorbant de plus en plus de ressources technologiques, l’innovation par le jeu peut être une bonne stratégie pour stimuler les employés.

« Des employés motivés, ce sont des entreprises prospères »

Les méthodes traditionnelles peuvent assurer la sécurité et de bons résultats, mais lorsqu’une entreprise adopte des techniques innovantes, elle suscite l’attention et la motivation de l’équipe.

Récemment, une grande marque de distribution a décidé de changer les systèmes de l’ensemble de ses magasins. Un changement avec des conséquences dans la vie quotidienne d’environ neuf mille collaborateurs. Bien que cela soit considérée comme une action à haut risque, l’entreprise a opté pour une solution ludique à la place d’une formation traditionnelle.

Gérer le changement

Entreprendre la gestion du changement dans l’environnement de l’entreprise est une tâche difficile. Il est essentiel de penser de manière à concilier la mobilisation de l’équipe, l’avantage concurrentiel de l’entreprise et la fidélité du client. Dans ce contexte, la gamification est une méthodologie simple et innovante pour aider à piloter les processus et réduire les impacts négatifs dans les changements organisationnels.

L’application de la mécanique du jeu dans le monde de l’entreprise est une façon attrayante d’impliquer des professionnels de profils différents dans les activités de l’entreprise et de réduire la résistance au changement. Et la familiarité des collaborateurs avec les jeux rend la mise en œuvre de ses concepts dans la stratégie de l’entreprise encore plus tangible.

Force de vente

L’application de la Gamification s’avère également efficace dans le contexte des ventes. Les services commerciaux des entreprises se doivent d’être compétitifs par nature et de pousser leurs collaborateurs à s’améliorer au quotidien. Mais la dynamique de travail, presque toujours non linéaire, nécessite l’intervention des managers et empêche d’agir plus rapidement.

Lorsque la méthodologie est utilisée pour redéfinir ce processus, elle permet la construction d’un modus operandi continu, sans avoir besoin de tant d’interférences, d’interruptions dans le flux de travail ou de blocages. La solution permet aux gens d’être responsabilisés au sein des équipes et de rester intrinsèquement motivés pour se surpasser au quotidien.

5.

Comment appliquer la Gamification?

La Gamification a différents objectifs au sein des organisations. Actuellement, cette méthode est déjà utilisée pour produire des solutions pour fidéliser les clients, dans les activités de mobilisation des équipes internes et pour remplacer les formations traditionnelles, réduisant ainsi les coûts.

Les jeux participent aussi activement au processus de gestion du changement au sein des entreprises traditionnelles qui passent par la transformation numérique.

Ainsi, la mise en place de jeux en entreprise peut être la stratégie idéale pour les entreprises désireuses d’innover. Mais comment mettre en œuvre le processus ?

Découvrez quelques étapes pour mettre en œuvre la Gamification dans les entreprises :

Détecter le problème et comprendre le contexte
Pour aider à élaborer le scénario, à identifier et à détailler les défis à relever, l'utilisation du Design Thinking est très utile. L'approche est centrée sur l'utilisateur et au moyen de techniques à caractère anthropologique, comme les entretiens et les observations, il est possible de comprendre les souffrances et les besoins des personnes réelles, ainsi que d'évaluer leur comportement face à un certain nombre de situations. La combinaison entre le design et les jeux donne de bons résultats dans plusieurs contextes d'affaires. En s'assurant de la compréhension des objectifs d'affaires et du contexte de l'entreprise, il est possible de développer des solutions plus percutantes basées sur le processus de la Gamification.
Connaître les joueurs
Il n'y a pas de jeux sans joueurs. Et nous sommes tous des joueurs potentiels. Cependant, il ne suffit pas d'avoir deux personnes autour d'un plateau de jeu pour que la stratégie de gamification fonctionne. Cela s'explique par le fait que, malgré l'implication naturelle dans des activités concurrentielles, il existe différents profils de joueurs - qui ne convergent pas tous vers le même objectif. En d'autres termes, pour élaborer une stratégie de mobilisation efficace, il est nécessaire de comprendre les motivations individuelles des personnes impliquées dans le jeu. En d'autres termes, il faut comprendre les habitudes, les particularités comportementales et démographiques des joueurs. L'un des outils du Design Thinking, les personnages, sont utilisés pour créer une meilleure compréhension des utilisateurs. La création de personnages, représentations d'un client idéal, aide au développement d'expériences réelles. Les informations listées dans les différents personnages permettent de segmenter les différents types d'acteurs et de soutenir la définition d'une stratégie pour le développement du jeu.
Définir les critères directeurs et la vocation du jeu
Les critères directeurs sont des prémisses qui guident le projet et garantissent que certains aspects ne sont pas oubliés ou négligés. Ces principes doivent être conformes aux objectifs de l'entreprise et sont fondés sur l'analyse et la synthèse des données recueillies sur le terrain. Par exemple, l'un des critères directeurs d'un projet donné peut être de stimuler la coopération entre les participants du jeu. La vocation du jeu est sa raison d'être et sera l'objectif principal de l'initiative Gamification. Lors de la définition de la vocation d'un jeu, il est essentiel de créer des paramètres spécifiques et mesurables, en évitant de suggérer des activités génériques, telles que "augmenter les ventes". Cette étape est cruciale pour que le jeu plaise aux joueurs et que ses processus se déroulent sans heurts.
Développer les idées pour le jeu
Après avoir compris le scénario, les caractéristiques des joueurs et la définition des critères directeurs et de la vocation du projet, il est temps de générer des idées pour déterminer le format du jeu. Chaque jeu a son histoire. Les amateurs de jeux vidéo se souviendront des aventures du plombier Mario pour sauver la princesse (Mario Bros, Nintendo), de la trajectoire des combattants dans Mortal Kombat pour sauver la Terre (Midway Games) ou du héros cybernétique Master Chief (Xbox, Microsoft). Ce sont là quelques exemples de l'importance du scénario. Et ce n'est pas différent dans le processus de la Gamification en entreprise. De cette façon, pour construire un script attractif pour un jeu, 3 questions de base sont soulevées:
  • Quelle histoire sera racontée à l'aide des mécanismes du jeu?
  • Quel sera le thème du jeu?
  • Quelle sera l'esthétique du jeu?
Les séances de brainstorming sont un outil très efficace pour créer un script de jeu compatible avec la mission et la réalité de l'entreprise. Cette technique permet de générer un certain nombre d'idées, la quantité l'emportant sur la qualité. Après les sessions, il est possible d'évaluer et de prioriser les meilleures solutions, jusqu'à ce que l'on arrive à un format de jeu qui stimule les participants et atteint les objectifs définis.
Création d'une mécanique de jeu
La mécanique est au cœur du jeu. On y établit les règles et les activités que le joueur doit effectuer, ainsi que la durée estimée de chaque action et ce qui se passe après qu'elle a été effectuée. Le modus operandi du jeu doit également déterminer tous les objets et éléments qui peuvent être vus ou manipulés dans le jeu, tels que les personnages, les scores ou les jetons. C'est également à cette étape du processus que sont définis le format de notation, les accomplissements et les récompenses, qu'elles soient virtuelles ou financières.
Test en basse, moyenne et/ou haute fidélité
L'étape de test d'un jeu est essentielle pour évaluer comment il fonctionne et si les utilisateurs répondent bien à l'objectif proposé. Pour réaliser des tests, le prototypage est l'une des pratiques indiquées pour parfaire l'expérience de la Gamification. Le prototype de jeu est créé dans le but de rendre une idée tangible et de la valider, en en tirant ainsi des enseignements pour la perfectionner. Il y a différentes façons de fabriquer un prototype, et elles peuvent être de haute ou de basse fidélité, en fonction de leur proximité avec les contextes réels et de leur interaction avec le public. Grâce aux prototypes, l'équipe responsable du développement du jeu peut apprendre quelles ressources fonctionnent ou non, et simuler des concepts et des actions avec les futurs utilisateurs.
Mise en œuvre et suivi
Comme c'est le cas dans tous les processus de mise en œuvre d'une nouvelle dynamique ou technologie, il est essentiel d'évaluer les résultats partiels obtenus dans le processus de Gamification. Après la mise en œuvre, il est nécessaire de suivre en permanence l'évolution de la solution afin d'en mesurer les résultats et de déterminer s'il y a lieu d'y apporter de nouveaux ajustements, en créant ainsi un processus d'amélioration continue. En ce qui concerne le suivi, il est judicieux de prévoir à l'avance le niveau de fatigue des joueurs par rapport aux objectifs poursuivis. Il est compréhensible que tout au long de la dynamique, il y aura différents niveaux d'intérêt dans le jeu. De cette façon, il est intéressant d'essayer de prédire les moments possibles de désintérêt et de les enrichir d'éléments nouveaux ou exclusifs, qui pourraient faciliter les tâches au cours du récit. Par exemple, un premier ensemble d'outils accessibles à tous peut être mis à disposition au début de l'activité, et un autre, un ensemble spécial, peut être débloqué en fonction des réalisations spécifiques.
Mesure et évaluation
Mais comment évaluer correctement la viabilité d'un jeu et l'efficacité d'une stratégie de gamification ? A travers des indicateurs clés de performance qui valident les actions, la motivation et la mobilisation des acteurs. Les principaux critères d'évaluation peuvent se traduire par l'éveil de l'engagement, le nombre moyen d'actions entreprises, le niveau de récurrence du jeu et les progrès réalisés par les joueurs. D'autres informations sont nécessaires pour évaluer le ROI (retour sur investissement) de la solution jouée, comme le temps passé par les collaborateurs sur l'activité et la fidélisation des participants. A partir de ces données, il est possible de mesurer le nombre d'acteurs actifs, le niveau d'augmentation de la productivité et la réduction des coûts réalisés avec le projet.