Open Innovation

Open Innovation est le processus d'innovation qui repose sur la libre circulation des idées, à la recherche de solutions entrepreneuriales au-delà des frontières de l'entreprise, en partenariat avec d'autres organisations et institutions de recherche.

1.

Qu'est-ce que L'Open Innovation?

L’innovation est cruciale pour que les entreprises de différents secteurs restent à jour et compétitives dans leur domaine d’expertise. Dans le monde de la Transformation Digitale, avec la concurrence à portée de clic, être en avance sur le marché n’est plus une question d’avant-garde, c’est devenu une stratégie commerciale.

Traditionnellement, la recherche de l’innovation se fait en interne, les équipes recherchant le développement de nouveaux produits et services, ou l’amélioration de ceux qui existent déjà. Le problème, c’est que ce type d’initiative exige d’importants investissements dans la recherche, en plus d’embaucher des professionnels hautement qualifiés.

Alors, comment une entreprise peut-elle rester attrayante et compétitive aux yeux des consommateurs en offrant des produits et services innovants sans avoir à supporter des coûts supplémentaires élevés ?

L’Open Innovation permet aux industries et aux entreprises de promouvoir des idées, de la recherche et des processus pour augmenter la productivité et l’efficacité, améliorer le développement de produits et optimiser les services offerts.

Cette collaboration externe permet le développement de manière décentralisée, par le biais de l’Internet, grâce à des professionnels qui peuvent être géographiquement éloignés, mais dont l’approche et le comportement face aux défis de l’entreprise sont identiques.

Dans le domaine de l’Open Innovation, l’expertise et les connaissances nécessaires à la résolution d’un défi commercial spécifique, généralement développées dans des centres de recherche et de développement fermés, sont obtenues grâce à des partenariats avec d’autres entreprises ou institutions technologiques.

En pratique, cela signifie que L’Open Innovation permet la rencontre entre l’entreprise qui a un défi à relever et les professionnels, institutions de recherche ou entreprises partenaires qui ont déjà développé la technologie nécessaire pour sa solution – ou sont en train de la développer.

Cette stratégie d’entreprise est également capable de fournir une vision plus large de ce que le marché a développé, en mettant en avant les nouvelles idées.

L’Open Innovation est une perception selon laquelle les centres de recherche et de développement des entreprises ne sont plus en mesure de générer toutes les innovations à la vitesse et à l’intensité nécessaires pour que l’entreprise reste pertinente sur le marché. Ainsi, vous pouvez trouver des innovations qui sont prêtes – et qui peuvent déjà être mises en œuvre – ou rechercher des acteurs qui sont mieux positionnés dans certains domaines.

Il est important de souligner que cette collaboration externe peut avoir comme contrepartie une relation commerciale. Ce sont les entreprises et les institutions impliquées dans le processus qui définissent les bases du partenariat.   

Abonnez-vous pour recevoir nos mises à jour

Remplissez le formulaire pour recevoir notre contenu le plus frais

2.

À quoi sert L'Open Innovation?

Les pratiques de l’Open Innovation permettent de réduire les coûts par l’embauche de professionnels spécialisés, recherchant à l’externe l’expertise nécessaire pour relever les défis proposés. Elle accélère également la mise sur le marché, augmentant ainsi la rentabilité et générant des profits pour les entreprises.

L’Open Innovation réduit également certains risques dans les projets d’innovation, ce qui augmente considérablement les chances de succès. Le processus peut être appliqué dans différents contextes et marchés et ne se limite pas à l’environnement de l’entreprise, ce qui permet de l’intégrer dans des scénarios politiques, sociaux, artistiques et autres.

Téléchargez le livre électronique: Open Innovation – La révolution de l’innovation

3.

Open Innovation : pourquoi est-ce important pour votre entreprise?

En étendant les pratiques d’innovation au-delà des frontières de l’entreprise, les entreprises non seulement réduisent leurs coûts, mais acquièrent de nouvelles façons de penser leurs stratégies avec une vision extérieure : plus objective et d’ensemble, et sans les problèmes que la culture interne peut entraîner. L’apport de collaborateurs externes à l’entreprise assure un flux constant et vivifiant dans le processus d’innovation.

Voilà les principaux bénéfices du recours à l’innovation ouverte:

RÉDUCTION DES COÛTS

L’entreprise n’a pas à faire face aux coûts élevés des centres de recherche et développement ou à l’embauche de professionnels hautement qualifiés dans la recherche de solutions ponctuelles.

RÉDUCTION DU DÉLAI DE MISE SUR LE MARCHÉ

Réduire le délai de mise sur le marché, c’est-à-dire le délai entre la génération d’idées pour résoudre le défi entrepreneurial et l’arrivée sur le marché.

FLEXIBILITÉ ACCRUE

En collaborant avec des acteurs mieux positionnés par rapport à une nouvelle tendance, l’entreprise peut s’adapter aux changements du marché.

OPPORTUNITÉS NOUVELLES

Grâce à la collaboration avec des entreprises et des institutions plus actives et mieux positionnées, il est possible d’explorer de nouveaux segments de marché.

GÉNÉRATION DE NOUVELLES AFFAIRES

Les produits générés en interne et qui ne seront pas exploités par l’entreprise, pour différentes raisons, peuvent être commercialisés en externe, à travers des partenariats avec des institutions mieux placées pour le faire.

4.

Comment l'Open Innovation est-elle utilisée dans les entreprises?

Nous utiliserons l’industrie automobile pour illustrer comment l’Open Innovation peut être utilisée par les entreprises. Les constructeurs automobiles ont subi un impact important en raison des changements de comportement des consommateurs et de l’émergence d’entreprises disruptives qui offrent des modèles de transport alternatif.

L’arrivée d’Uber, qui a transformé les voitures ordinaires en taxis, la proposition innovante de Tesla avec ses véhicules autonomes et le nouveau comportement des utilisateurs – plus conscient et axé sur l’économie collaborative – pourraient être considérés comme des menaces. Cependant, elles apparaissent comme une réinvention du secteur.

Et le moment qui aurait pu se transformer en grande crise de l’industrie automobile a donné lieu à l’adoption d’initiatives d’Open Innovation. Les entreprises de ce segment sont les meilleurs exemples de la façon dont le processus d’Open Innovation peut accélérer le développement de projets.

Par exemple, dans la production de voitures de plus en plus intelligentes, vous avez besoin d’une expertise dont l’entreprise ne dispose pas nécessairement. En plus des connaissances sur le fonctionnement des automobiles modernes que possèdent les constructeurs automobiles, il y a un besoin de projets axés notamment sur la transmission de données, l’intelligence artificielle, le transfert continu d’information, etc. Et le savoir-faire pour développer ces solutions se trouve à l’extérieur des entreprises.

Ces besoins spécifiques ouvrent la voie à des initiatives d’Open Innovation, à commencer par des partenariats avec des entreprises technologiques qui ont déjà développé et testé des solutions ou qui peuvent adapter ce qui a déjà été créé pour une industrie donnée.

5.

Open Innovation x Closed Innovation: quelle est la différence?

Les différences entre les pratiques de l’Open Innovation et de l’Closed Innovation peuvent être définies comme suit :

6.

Les différents types de projets d'Open Innovation

Il existe 3 types d’Open Innovation. L’Open Innovation entrante, l’Open Innovation sortante et l’Open Innovation couplée, qui peuvent être définies comme suit:

Open Innovation entrante

C’est l’aspect de l’Open Innovation qui se produit lorsqu’une organisation adapte une innovation développée par d’autres institutions, transformant et générant de la valeur pour elle-même.

Tout d’abord, l’entreprise identifie le défi commercial qui doit être relevé dans le cadre de partenariats externes. Après la sélection des partenaires, ceux-ci sont invités à participer au projet dans un esprit de collaboration.

Les raisons du choix des partenaires comprennent : les organisations qui ont l’expertise pour développer la solution au défi proposé, un meilleur positionnement sur le marché, la disponibilité des ressources financières ou humaines, des technologies prêtes à l’emploi et la possibilité d’adaptation – un business model favorable pour réaliser les objectifs du projet, les installations appropriées, comme des laboratoires notamment.  

Open Innovation sortante

Dans le processus d’Open Innovation sortante, une entreprise développe une innovation et la met à la disposition de partenaires externes, afin de développer la solution ou de la commercialiser.

Les entreprises qui encouragent la culture de l’innovation en interne finissent souvent par générer des idées qui ne seront pas développées pour différentes raisons – les inventions ne sont pas en adéquation avec la stratégie commerciale, ce n’est peut-être le bon moment, notamment pour des raisons financières, il n’existe aucune expertise interne pour transformer un produit ou un service commercialisable, manque de canaux de distribution, etc.

Dans ces cas, ces inventions n’engendrent pas de résultats et finissent par être obsolètes et inutiles. Les pratiques d’Open Innovation permettent à ces idées de se concrétiser.

Open Innovation couplée

Dans les pratiques de l’Open Innovation couplée, deux entreprises ou plus se réunissent pour générer de l’innovation, mais chaque organisation explore individuellement l’actif résultant de cette collaboration.

Ce format a été largement utilisé pour faciliter ou rendre possible l’entrée sur un nouveau marché d’entreprises appartenant au projet et de projets d’un haut niveau de complexité.

L’industrie américaine des aliments fonctionnels est un excellent exemple de ce genre d’approche. La forte réglementation du marché par la FDA a imposé des règles strictes aux fournisseurs, telles que la création de laboratoires de recherche et un contrôle de haute qualité, similaire à ce qui est déjà appliqué aux médicaments. Ces changements nécessiteraient d’importants investissements de la part de l’industrie alimentaire, qui n’avait qu’une seule alternative : la recherche de partenariats.

La formule qu’ils ont trouvée et qui ne les amènerait pas à mettre fin à leurs activités, était de s’allier avec l’industrie pharmaceutique, qui avait déjà l’expertise et la structure nécessaires pour répondre aux attentes de la FDA. Ainsi, la réunion d’entreprises de secteurs complètement différents a ouvert la possibilité d’exploiter un nouveau marché réglementé.

7.

Méthodologies pour l'application de l'Open Innovation

Différentes méthodologies peuvent favoriser les initiatives d’Open Innovation. Il s’agit notamment de:

Design Thinking

Le Design Thinking peut être déployé pour comprendre l’utilisateur final. Cette approche vise à observer le comportement de l’utilisateur, ses besoins et ses désirs, générant de l’empathie. Ainsi, il est possible de définir la demande et de proposer des solutions assertives, qui seront prototypées et testées avant leur mise en œuvre.

Lean Startup

Le Lean Startup est un ensemble de processus qui vise à tester correctement les innovations qui ont été développées. De cette façon, il est possible de conforter les hypothèses d’innovation, sans perte de temps ni d’argent.

Hackathon

Les hackathons comblent le fossé entre les chercheurs, les universités, les experts et les startups, dans le but de produire de l’Open Innovation. Très répandus dans la Silicon Valley, les marathons de prototypage peuvent accélérer les pratiques d’innovation.

Dans des réunions qui durent deux jours (habituellement les weekends), ces professionnels doivent relever des défis et les surmonter par la co-création. Résultat, il est possible d’obtenir des solutions rapides à des problèmes complexes et de gérer une banque d’idées pour des projets futurs.

Un autre avantage des hackathons est l’impact sur la culture des entreprises, en élargissant le regard sur leurs propres produits et en amenant les équipes internes à innover de manière plus agile et objective, à travers le développement de prototypes.

Le Marketing Numérique

Les stratégies de marketing numérique telles que le développement de sites, de pages d’accueil et de campagnes pour soutenir les initiatives de scouting aident à identifier des partenaires capables de développer des solutions à des défis spécifiques, parmi les startups, les chercheurs, etc.  

Sprints Agiles

Bénéficiant de tous les avantages des méthodes agiles, la solution est mise en œuvre dans l’entreprise, en tenant compte notamment des orientations internes du service informatique et de la direction.

Sprints Design

Méthodologie idéale pour accompagner le développement d’une solution à court terme, basée sur une demande concrète du marché.

8.

L'écosystème de l'innovation MJV

Chez MJV, l’écosystème de l’innovation soutient les trois approches des projets d’Open Innovation (Entrante, sortante et couplée), à partir de 4 piliers principaux :

Environnement

Sachant que les projets d’innovation sont favorisés par un environnement propice à la génération et au développement d’idées, basé sur des initiatives de co-création, MJV a créé son Laboratoire de Transformation Digitale, en privilégiant l’Open Innovation.

Situé à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ) – l’une des universités les plus innovantes du pays – l’objectif du laboratoire est de faire émerger des projets basés sur les besoins réels du marché. Le laboratoire servira de plaque tournante importante entre les grandes entreprises, les startups, les PME et les centres d’enseignement et de recherche de l’UFRJ, à travers ses professeurs, ses chercheurs et ses étudiants, avec un effort particulier sur le développement de nouvelles entreprises numériques.     

Processus

Basé sur l’innovation collaborative, MJV dispose de son propre processus de gestion de l’écosystème de l’innovation. Prolongement du Design Thinking, cette approche comporte 6 étapes :

IMMERSION & ANALYSE: Processus d’immersion, avec l’identification des besoins réels et des opportunités de partenariats, de l’approche du contexte à la perspective des différents acteurs.

DÉFINITION DU DÉFI: Dans cette deuxième étape, le défi à relever dans le cadre des initiatives d’Open Innovation est défini. A ce stade, nous sélectionnons également les participants et définissons une campagne de marketing pour l’attraction.

SCOUTING: Utilisation de la propre plateforme communautaire StartBusiness Community pour attirer des spécialistes, organiser des événements, diffuser dans différents canaux de communication et activer la base de partenaires de l’UFRJ.

MATCHMAKING: Soutien à la sélection des partenaires, sur la base des informations d’évaluation et de mobilisation de l’équipe exécutive, organisation d’événements pour appuyer les partenariats qui répondent le mieux aux objectifs commerciaux de l’entreprise contractante.

PROTOTYPAGE D’INVENTION: Cette phase consiste en des actions de conseil et de management de l’équipe exécutive, avec accompagnement des cadres, à partir de méthodologies innovantes telles que Design Thinking, Lean Startup et Agile.

ABSORPTION DE L’INNOVATION: Mise en œuvre d’un projet pilote sur le site de l’entreprise, garantissant que les processus internes sont en adéquation avec l’innovation proposée.

Relations

MJV entretient des accords de collaboration et des relations étroites avec les instituts de l’UFRJ et le soutien du Parc Technologique, assurant ainsi l’activation de ce réseau de relations, en fonction des besoins spécifiques.

Et les chiffres sont impressionnants : L’UFRJ compte une communauté de 52 000 personnes, professeurs, chercheurs, étudiants, techniciens, employés et entrepreneurs, ainsi que 800 laboratoires dans différents domaines de recherche.

En plus de ses excellentes relations avec les instituts de recherche de l’UFRJ, MJV dispose également d’un vaste réseau de professionnels et d’entreprises de différents secteurs, qui compte:

  • Une base de données avec 4 millions de spécialistes ;
  • Une base de données avec 6500 startups brésiliennes ;
  • Une base de données avec 2,5 millions de dirigeants d’entreprises du monde entier ;
  • 25 000 abonnés, qui reçoivent chaque semaine des contenus gratuits sur l’innovation produits par les experts de MJV.

Outils

Chaque étape du processus d’Open Innovation exige une stratégie pour atteindre le résultat escompté. C’est pourquoi MJV utilise différentes approches, méthodologies et outils, en les appliquant d’une manière spécifique et planifiée, à chacune des étapes.

Le tableau ci-dessous décrit les différentes étapes du processus d’Open Innovation dans lesquelles l’expertise est appliquée:

Differents stages of the open innovation

9.

Le laboratoire de l'innovation MJV à l'UFRJ

Afin d’offrir encore plus de qualité dans les services d’Open Innovation, MJV a signé un contrat avec le Parc technologique de l’UFRJ, y implantant son tout nouveau laboratoire de la Transformation digitale, avec un focus sur l’Open Innovation, afin de répondre aux défis complexes qui s’y rattachent.
Implanté sur un espace de 360m², le Lab a pour objectif de promouvoir un environnement propice à la génération et au développement d’idées, à partir d’initiatives de co-création.

Le laboratoire de la Transformation Digitale

Adresse
R. Paulo Emídio Barbosa, 485, hangars 9 and 10 of the M.P. (Prototyping Modules)

Dimensions:
360m²

Horaires:
9 am to 5 pm

Activités:

  • Accélération de startups
  • Incubation de startups
  • Co-working
  • Développement de projets d’Open Innovation
  • Visites techniques
  • Événements
  • Promotion d’une culture d’entreprise et d’innovation
  • Pitches

Le Lab a pour vocation de travailler sur différents fronts de l’Open Innovation. Parmi les services disponibles :

COMMUNAUTÉ STARTBUSINESS
Initiative d’Open Innovation développée par MJV qui cherche à connecter les grandes entreprises et les startups, à travers des demandes concrètes de services, ce qui génère des entreprises représentatives pour cet écosystème.

HACKATHON CORPORATIF
Une compétition brillante, conçue pour développer les meilleures solutions aux différents défis, favorisant une culture de l’innovation dans les entreprises.

COCRÉATION AVEC DES EXPERTS
Le processus de co-création avec des experts se concentre sur :

  • Offrir aux entreprises l’accès à un large réseau de chercheurs et de professeurs de l’UFRJ, pour la recherche de solutions à leurs problèmes en fonction de demandes et de technologies spécifiques.

Ce support se traduit par la structuration de l’opportunité et l’identification des professionnels, avec la mobilisation de l’écosystème de l’Université.

    • Organisation d’équipes de spécialistes, composées de professionnels de MJV (Design Thinking et Technologie) et d’experts (connaissances spécifiques liées à la thématique du défi).
    • Coordination de MJV, avec la mise en œuvre des projets et le contrôle des délais, des coûts et de la qualité.

ACCÉLÉRATION DE STARTUPS
L’accélération de startup vise principalement à tirer parti d’activités prometteuses. Notre accélération conseille les responsables de startups, en favorisant la consolidation de l’idée et son positionnement sur le marché. Le modèle économique est affiné dans le but de transformer le projet en quelque chose de concret et de contribuer, en priorité, aux exigences de nos clients.

CROWDSOURCING
A MJV, le processus de crowdsourcing est focalisé sur l’accompagnement des entreprises dans la structuration de leur défi entrepreneurial et sur la recherche de solutions aux problèmes, à travers des challenges proposés dans une plateforme de crowdsourcing, accessible au réseau des étudiants, professeurs et chercheurs de l’UFRJ. Nous suivons également les actions, en encourageant la participation au sein du réseau et en suggérant des mesures d’adaptation au programme.

GROUNDBREAKER: PLATE-FORME D’OPEN INNOVATION
Développée par MJV, il s’agit d’une application simple et intuitive qui automatise le processus d’Open Innovation par le jeu.

10.

Projections pour l'Open Innovation (tendances)

L’avenir est arrivé et, avec lui, des choses qui semblaient improbables sont devenues une réalité palpable. Le groupe Fiat Chrysler Automobilis (FCA) a annoncé qu’il fournira des mini-fourgonnettes Pacifica pour le lancement du service de taxi sans pilote de Waymo.

Waymo est le principal concurrent d’Uber dans le segment des véhicules autonomes et prend d’initiatives au sein de l’industrie. La société a l’intention de fournir ses services dans 25 villes américaines où la technologie a déjà été testée, comme Atlanta, San Francisco et Detroit.

Au lieu de lutter contre l’innovation, d’autres grands noms de l’industrie automobile ont également annoncé des partenariats avec Waymo. Il est évident que les entreprises n’ont pas besoin de passer des années à chercher des solutions sur leurs propres installations si elles peuvent adopter de nouvelles technologies qui ont déjà été testées et approuvées.

C’est le cas de Jaguar, qui s’est joint à Waymo pour développer une version totalement autonome d’I-Pace, son nouveau modèle de voiture de luxe pour les services de taxi sans chauffeur, qui est déjà à l’essai.