03/16/2020
By
MJV Team

Design Sprint : que peut-il résoudre?

Un Design Sprint est un processus exclusif de cinq jours pour valider des idées et solutionner de grands défis à travers la création de prototypes et de tests avec les clients

Aujourd’hui, nous avons décidé d’apporter une réflexion à propos de ce qu’il peut résoudre. Continuez à lire pour comprendre !

Qu’est-ce que le Design Sprint?

En d’autres termes : c’est une méthode de Design Thinking utilisée pour résoudre des problèmes complexes lors de la cocréation, le prototypage rapide et les tests qualitatifs avec des utilisateurs cibles.

La structure d’origine du Design Sprint (connue sous l’appellation de Design Sprint 1.0) est un processus en cinq étapes qui est réalisé sur cinq jours pour résoudre des problèmes majeurs et répondre à des questions commerciales critiques.

En cinq jours, la méthode du Design Sprint vous aidera à :

  • Comprendre : cartographier le problème et choisir un aspect important sur lequel se concentrer ;
  • Idéaliser : ébaucher des solutions concurrentes sur papier ;
  • Décider : prendre des décisions et transformer vos idées en une hypothèse testable ;
  • Prototyper : édifier un prototype réaliste ;
  • Tester : obtenir un feedback d’utilisateurs réels, et en temps réel.

Comme vous venez de le voir, il s’agit d’une façon de faire (beaucoup !) plus de choses en moins de temps – et avec plus de qualité et de bonne humeur sur le parcours !

Qu’est-ce qui peut être développé avec le Design Sprint ?

L’idée est d’apporter toujours plus d’agilité à l’environnement corporatif. Et quand nous parlons d’agilité, il est bon de se souvenir de la maxime « le temps c’est de l’argent ». Plus vite vous parvenez à définir si un insight est bon, mauvais et/ ou nécessite des ajustements pour devenir un projet, moins de temps et d’argent ont été dépensés.

Des mois et des mois pour mettre en œuvre un projet, des réunions interminables pour discuter de questions qui ne se concrétisent pas, d’immenses échanges d’e-mails, de nombreuses attentes et projections et peu de résultats pratiques… Ce scénario est courant dans de grands projets. Et cela peut être très préjudiciable.

Dans un projet à long terme, même si vous et votre équipe percevez, au milieu du processus, que l’idée est mauvaise ou a besoin de nombreux ajustements pour être viable, le temps et l’argent investis font que vous et l’équipe ont envie de mener le projet à terme pour tenter de le faire fonctionner. 

Toutefois, très souvent, ce n’est pas ce qui se produit. Le projet peut frustrer les attentes et ne pas donner le résultat espéré – ou même aucun retour. 

Le Design Sprint veut résoudre cela. Ou mieux : il veut en finir avec cela. Il représente une productivité maximale, un raccourci avantageux en faveur de l’efficacité.

Dans les autres méthodologies, il faut attendre le lancement du MVP (Minimum Viable Product) pour découvrir si l’idée est viable ou non – ce qui peut prendre des mois. Dans le Design Sprint, cette question est résolue en environ 40 heures de travail.

Autre point important : il est inutile de former n’importe quelle équipe (qui ne soit pas pluridisciplinaire) et de commencer à faire des tests. La préparation va bien au-delà de ça. Le feeling est bon, mais ça ne marche pas toujours. C’est ce que le Design Sprint veut retirer de notre mindset. Il n’y a pas d’espace pour « avoir l’impression que » ; il y a de l’espace pour faire la preuve.

De quoi ai-je besoin pour réaliser un Design Sprint ?

  • Décideur. Qu’il s’agisse du CEO ou d’un cadre supérieur, il doit s’impliquer dans les discussions dès le départ, car sa décision influencera l’objectif du sprint et le produit final.
  • Facilitateur. Il peut aussi être appelé le chronométreur. Il accompagne les progrès de l’équipe durant le Design Sprint et garantit que tous accomplissent leur part. Il doit être impartial au niveau de son opinion lorsqu’il s’agit de temps de décision.
  • Spécialiste en marketing. La personne qui est habile pour créer les messages de son entreprise adressés à ses clients.
  • Service à la clientèle. Des professionnels qui interagissent avec leurs clients régulièrement et qui comprennent réellement qui sont leurs utilisateurs.
  • Spécialiste en design. Il conçoit le produit et aide à réaliser la vision de l’objectif.
  • Spécialiste en technologie. Il est à la meilleure place pour comprendre ce que son entreprise peut construire et livrer.
  • Spécialiste financier. Il peut expliquer combien coûtera le projet et combien l’entreprise peut espérer obtenir en retour.

Conseils de préparation pour un Design Sprint :

  • Bloquez la semaine entière dans votre calendrier et dans celui de votre équipe.
  • Aucun dispositif n’est permis dans la salle. Ceci pour que l’équipe reste concentrée durant 100% du temps.
  • Stock de post-it. Vous en aurez besoin pour noter les idées et les cartographier sur le mur.
  • Tableaux blancs et beaucoup de marqueurs.

Alors, êtes-vous parvenu à visualiser ce qui peut être résolu dans votre business avec le Design Sprint ?

N’hésitez pas à télécharger notre ebook: Design Thinking: l’innovation au service du business

Retour