Rester au courant. Recevez notre newsletter.

10/18/2019
By
MJV Team

Brainstorm : comment guider votre équipe dans les sessions?

Le brainstorming est une technique fréquemment utilisée par des groupes de créatifs (artistes, publicitaires, designers etc.) pour générer une grande quantité d’idées, en optimisant la résolution d’un problème.

La technique du brainstorm a été documentée pour la première fois à la fin des années 30, par Alex F. Osborn dans son livre « Applied Imagination: The Principles and Procedures of Creative Thinking ». Dans cette publication, Osborn proposa que les groupes pourraient doubler leur production créative grâce au brainstorming.

Bien que fort polémique, l’affirmation selon laquelle le brainstorming traditionnel augmente réellement la productivité des groupes, offre de fait des avantages très intéressants, tels que celui de générer plus d’engagement, d’obtenir un backlog de solutions, de renforcer l’équipe, d’améliorer le travail en équipe.

Mais est-ce que seuls les créatifs peuvent bénéficier de cette technique ?

Bien sûr que non.

Dans cet article, en plus de comprendre l’importance d’appliquer des brainstorms à vos projets, nous vous présenterons différentes manières de les rendre encore plus innovants. Suivez-nous !

Pourquoi les brainstorms ont toujours plus de valeur?

 Les brainstorms sont des réunions lors desquelles les équipes développent une « tempête d’idées » pour chercher à résoudre des problèmes, améliorer les solutions déjà produites, entre autres objectifs.

Selon ce qu’écrivit Alex F. Osborn dans le livre déjà cité, lorsque l’on appelle l’équipe pour un brainstorm, il est important de :

  • Ne pas critiquer, ni de permettre des critiques envers les idées proposées.
  • Encourager la production d’une ample gamme d’idées.
  • Construire à partir des idées existantes des autres.
  • Motiver les personnes à partager des idées sauvages/ peu élaborées et non conventionnelles.

Ce faisant, les personnes qui participent au brainstorm améliorent leur pensée critique et les capacités de résolution de problèmes en équipe.

Cette technique favorise également la collaboration sur davantage que seulement de grands projets.

Les membres de l’équipe se sentent très souvent plus ouverts à échanger des idées avec les autres et à rechercher des conseils pour des projets lorsque le brainstorming créatif est une partie importante du processus de travail

Qui plus est, des brainstorms créatifs incluent des perspectives différentes et améliorent la capacité de l’équipe à sortir des sentiers battus. Et cela constitue, nous le savons, de l’engrais pour l’innovation !

Comment obtenir de bons résultats avec les brainstorms de votre équipe?

Voici des stratégies qui peuvent apporter des résultats significativement bons dans vos brainstorms :

Définir le ton juste du groupe

Il est essentiel que la session de brainstorm commence avec le ton juste.

Cela signifie qu’indépendamment de qui est le facilitateur qui va diriger la session, il est crucial de donner le ton du groupe.

Tout le monde est familiarisé avec la manière dont les discussions mal structurées réalisées dans une atmosphère inconfortable peuvent influencer la productivité d’une réunion.

Par contre, un environnement relaxant et agréable aura un effet positif.

Présentez le problème/ l’objectif comme une question complexe

Parfois, poser des questions complexes lors de la définition du problème principal et / ou de l’objectif du brainstorming, peut s’avérer extrêmement utile.

Les gens ont tendance à être distraits de l’objectif principal lorsqu’ils ne sont pas confrontés au problème initial qui doit être résolu.

Pour éviter cela, au début de la session, le problème ou l’objectif doit être défini, mais de manière à ce qu’il reste gravé dans l’esprit des participants. 

Cela est possible si la personne qui dirige la discussion le présente comme une question complexe qui impliquera que tout le monde participe activement à la discussion.

Classez les idées intelligemment

La classification des idées peut optimiser ou détruire toute la session de brainstorm.

C’est à ce moment que le chef de réunion décide des idées qui valent la peine et de celles qui peuvent être abandonnées.

Cependant, la partie très importante de cette stratégie consiste d’abord à choisir la manière dont les idées seront classées et, plus tard, à faire cela sous une forme juste, de sorte qu’aucun participant ne se sente exclu du groupe.

Parfois, il est bon de prendre en considération certaines idées qui seront potentiellement rejetées, car cet acte peut être une motivation pour que les personnes continuent à participer activement à de futures discussions.

 

Ces précisions sur le brainstorm vous ont-elles été utiles? Pour mieux connaitre, n’hésitez pas à télécharger gratuitement notre livre Design Thinking: L’innovation au service du business.

 

Retour

Rester au courant. Recevez notre newsletter.